/L’architecte belge Vincent Callebaut propose son projet pour Notre-Dame

L’architecte belge Vincent Callebaut propose son projet pour Notre-Dame

Comment reconstruire la toiture de Notre-Dame de Paris ? C’est la question qui fascine le monde entier depuis le dramatique incendie du 15 avril dernier.

Alors que le grand concours international d’architecture, annoncé par le gouvernement français, n’est pas encore sur pied, les architectes se bousculent déjà pour présenter leur vision du futur de Notre-Dame.

Et parmi les projets les plus remarqués et les plus commentés, on retrouve celui de l’architecte belgo-parisien Vincent Callebaut. Il propose un design de toiture résolument futuriste mais qui se veut en harmonie avec l’histoire du bâtiment.

Un bâtiment qui deviendrait avec ce projet un exemple d’éco-ingénierie, avec même un jardin sous les combles dédié à l’aquaponie et la permaculture.

Le concept imaginé par Vincent Callebaut pour restaurer Notre-Dame part d’une image de forêt. Un projet qu’il juge logique, puisque « la forêt » c’était le surnom de la grande charpente détruite par l’incendie. Mais pas question pour autant de faire dans la « reconstruction pastiche », comme le décrirait l’architecte visionnaire.

Une technique ultra-moderne, qui permettrait d’économiser jusqu’à 50% des matériaux de construction. Avec notamment, sa robe de cristaux producteurs d’énergies solaire, sa nouvelle flèche biomimétique, inspirée par la ventilation des termitières, la toiture aurait des allures de vitrail gothique tridimensionnel. De quoi offrir une nouvelle image à l’église catholique. Car pour lui l’objectif principal du projet reste de transformer Notre-Dame en symbole

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité.

OK

Original Source